Vœux à la population 2017

Voeux 2017

Monsieur le Député, cher Romain COLAS

Monsieur le Président du Conseil Départemental de l’Essonne, cher François DUROVRAY

Madame la directrice L’Union des Maires de L’ESSONNE, chère Caroline PARATRE

Monsieur le Maire de Draveil, cher Georges TRON

Mesdames et Messieurs les maires de Grand Paris Sud

Mesdames et Messieurs les Maires

Monsieur le Maire honoraire des Saint-Germain-lès-Corbeil, M. Marcelin

Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux et communautaires

Mesdames et Messieurs les représentants des autorités religieuses civiles et militaires

Mesdames et Messieurs les responsables associatifs

Mesdames et Messieurs les directeurs généraux des services de notre ville et de l’agglomération

Mesdames et messieurs les directeurs d’écoles

Mesdames et Messieurs les enseignants

Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux du CMJ

Mesdames et Messieurs les agents communaux et intercommunaux

Chères Saint-Germinoises

Chers Saint-Germinois

 

Notre ami, Jean Pierre Lerouge, conseiller municipal, nous a quittés cette année. Son décès nous a particulièrement touchés et nous garderons de lui le souvenir d’un homme dynamique, aimant rire, possédant beaucoup d’humour et surtout de sagesse. Cette musique de Jazz qui nous accompagne ce soir, il l’aimait tout particulièrement et nous lui rendons tous hommage ce soir.

C’est avec beaucoup de plaisir que nous vous accueillons ce soir à la traditionnelle Cérémonie des Vœux de notre Commune, Saint Germain lès Corbeil, et d’aucuns diront peut être que mon introduction a plutôt l’aspect d’une  vieille rengaine. J’aurais plutôt envie de parler d’un triste recommencement car comment entamer ce discours autrement qu’en 2015 et 2016.

Car la France comme d’autres pays a une nouvelle fois été victime de l’horreur des attentats commis par des terroristes inqualifiables noyés dans un obscurantisme sans borne.

L’été 2016 a été meurtrier et au-delà des très nombreuses victimes de NICE, nous ne devons pas oublier le policier de Magnanville et sa compagne ainsi que le Père Jacques Hamel à Saint Etienne du Rouvray. Mais il nous faut aussi avoir une pensée pour les victimes de l’attentat du 19 décembre dernier en Allemagne.

Je veux dire ici notre compassion à l’endroit des familles qui ont perdu un des leurs durant ces attaques. Mais dire également, en votre nom, toute notre considération et notre immense gratitude pour l’ensemble des forces de sécurité engagées dans un bras de fer considérable et qui agissent au quotidien pour notre protection.

Comme je vous l’avais dit, le défi auquel notre pays est confronté est d’une ampleur sans égal ; nous sommes tous concernés, par-delà les Guerres du MOYEN-ORIENT et les oppositions religieuses séculaires.

Mais l’année 2016 restera aussi l’année de la déstabilisation des démocraties que nous pensions fortes et « contrôlées », par une vague dite « populiste » inédite depuis les années 1930, du BREXIT à l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis en passant par la chute et la démission de Matteo Renzi en Italie. Mais pourquoi résumer tout ceci à du Populisme. La réalité est que les citoyens, partout où ils se trouvent, ne veulent plus que l’on décide à leur place. Ils ne veulent plus d’une oligarchie, d’un gouvernement mondial ou d’un microcosme européen ou national qui se sont toujours trompés sur tous les sujets économiques, géopolitiques et même culturels. Ce mouvement désormais planétaire vise à ce que chaque pays retrouve les racines de la démocratie telle que la définissait Abraham Lincoln : « Un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »

Nous pourrions alors assister à la montée en puissance de fortes tensions dans le Pacifique, conséquence de la nouvelle stratégie qui devrait opposer cette nouvelle Amérique nationaliste et à nouveau protectionniste à la Chine « Impériale » qui a profité à plein de la mondialisation depuis 15 ans. Cette politique sonne le glas de la politique de Barack Obama de son rapprochement vers l’Asie.

Et même sur notre continent, les élections qui vont émailler l’année 2017 dans notre pays comme dans d’autres pays d’Europe risquent de déstabiliser encore un peu plus une situation économique guère brillante où les pays du sud de l’Europe ruinés par un Euro fort et un endettement massif auront du mal à redresser la courbe du chômage et à atténuer les tensions sociales.

Cependant, nul n’est le maître de ces chamboulements. Ils procèdent d’une insatisfaction collective dont la puissance dépasse les cadres d’un ordre électoral et partisan désormais fondamentalement contesté.

Manifestement, notre époque est à la charnière entre deux mondes. Un monde qui s’éteint, perturbant tous les acquis et toutes les certitudes des sociétés établies et un autre qui arrive et que nous avons le devoir d’imaginer. Cela nous concerne tous, collectivement et individuellement.

La premier Vœu que j’ai alors envie de formuler ce soir, C’est que notre pays se donne dans cet environnement les moyens de retrouver rapidement ses fondamentaux, ceux qui lui permettront d’être une nation majeure dans ce nouveau monde.

  • Par l’autorité qui doit être attachée impérativement aux pouvoirs régaliens
  • Par la liberté qui doit exister dans le domaine économique. Tout concourt aujourd’hui à démontrer les effets bénéfiques de la liberté économique sur la croissance économique et sur la réduction de la pauvreté, seule façon de remettre la France sur le chemin de la compétitivité et de la dynamique de l’emploi.
  • Par la protection des domaines sociaux et culturels, Ce monde social où s’exprime et se développe la vie des femmes et des hommes en société, Ce monde culturel essentiel à la reconnaissance de la dignité humaine en ce qu’il englobe ces libertés importantes liées aux questions d’identité.

Mais aujourd’hui, pareil objectif ne pourra être atteint qu’à la condition d’installer une gestion d’une grande rigueur des comptes de la nation. En effet, avec plus de 56 % du PIB de dépenses publiques, avec un taux de prélèvement obligatoire de près de 46 %, la France est non seulement la championne du monde dans ces catégories, mais elle est surtout engoncée dans une gangue l’empêchant d’évoluer. Le poids de la dépense publique française et sa conséquence directe sur la pression fiscale sont d’abord les facteurs d’immobilisme et de reproduction à l’identique des mécanismes anciens. Les grandes révolutions ne sont jamais menées par les États, encore moins par leurs lourdes administrations, par définition tournées vers l’existant, ou pire, vers le passé. En ce début 2017, la France est confrontée à cette impasse, précisément à l’heure où il conviendrait de s’engager résolument dans des changements profonds.

En attendant, l’Etat continue à faire porter sur les collectivités sa mauvaise gestion permanente depuis des décennies, tout en les accusant de dépenser sans compter alors même qu’elles ont l’obligation d’équilibrer leurs comptes, donc d’avoir une vraie rigueur de gestion.

Or, cette rigueur est le seul moyen pour les collectivités territoriales d’assurer les investissements pour l’avenir.

A la région, où l’audit demandé par sa présidente, Valérie PÉCRESSE a fait la lumière sur une vraie dégradation de la solvabilité avec un recours massif à l’’emprunt et un dérapage des dépenses, le budget de rigueur s’est concentré sur la relance de l’investissement et l’amaigrissement du fonctionnement en le recentrant sur les cœurs de compétences.

Au département où sous l’émule de son président, François DUROVRAY, et dans un contexte très défavorable marqué par une baisse accentuée de ses dotations et un accroissement des ponctions de l’État, la reprise en main des finances publiques du département s’est inscrite dans une construction budgétaire de rigueur mais saine et solide afin de permettre d’engager une politique nouvelle et dynamique en faveur des territoires de l’Essonne.

Une seule certitude à cet instant : nous adapter est devenu une obligation

Car s’adapter ne signifie pas faire table rase du passé, détruire ce qui fonctionne ou renoncer à ce qui fait notre singularité.

  • S’adapter, c’est ne pas subir,
  • S’adapter, c’est ne pas vivre ces mutations comme une contrainte mais comme des opportunités.

Et c’est avec cette conviction que nous avons choisi de piloter l’action municipale.

C’est la raison pour laquelle la rigueur de gestion que nous nous imposons habite notre quotidien

Finances de la commune.

Car le comportement de l’Etat a aussi  des conséquences considérables sur les communes.

Pour Saint Germain lès Corbeil, l’impact est malheureusement bien concret

  • Ce sont 600 000 € d’investissement en moins réalisés chaque année par la communauté d’Agglomération ; sont alors concernés certaines voiries, l’éclairage, la vidéo surveillance ainsi que les équipements communautaires.
  • C’est une baisse de 50% de la dotation de l’état pour le fonctionnement, soit 500 000 € par an en moins nécessaires aux services directs à la population.

Et si nous nous en tenons aux différentes déclarations faites par les candidats aux élections présidentielles, ce n’est pas prêt de cesser.

Afin de nous adapter, nous avons mis en place une première vague de mesures de rigueur budgétaires en 2015 puis en 2016. Elle a permis de stabiliser nos excédents cumulés à plus de 2.300.000 € afin de permettre la poursuite des indispensables investissements nécessaires à l’évolution et l’entretien du cadre de vie de notre commune en faisant appel essentiellement à l’autofinancement et en maîtrisant la dette.

Car il faut rappeler que l’investissement d’une commune consiste entre autre à valoriser la valeur de son patrimoine  par des investissements réguliers dans une approche de long terme. Ces investissements concernent plusieurs secteurs de notre commune, comme je le détaillerai plus tard.

J’aimerais formuler des remerciements tout particulier pour P. ROUGER, notre maire adjoint aux finances ainsi qu’aux collaborateurs du services finances pour le travail réalisé

Au-delà des contraintes déjà évoquées, préserver l’investissement reste un objectif essentiel afin de garder le cap que nous nous sommes fixés dès notre arrivée. Et dans ce cadre le cœur de ville reste le centre de nos réflexions.

CŒUR DE VILLE

D’ailleurs où en sommes nous ?

Durant plusieurs mois, nous nous sommes appuyés sur les compétences d’un Cabinet d’urbanisme commercial afin d’établir un diagnostic du contexte commercial de notre Commune et de déterminer les atouts et les contraintes du site du projet.

Cette étude dont les résultats ont été communiqué aux commerçants en septembre 2016, nous a permis dans un premier temps d’appréhender au mieux les freins à l’attractivité, essentiels même si la situation peut paraître évidente. Au-delà du bâti vieillissant, le plan de marchandisage apparaît très fragmenté, rendant la configuration et l’accès aux commerces, peu lisible.

Nous notons par ailleurs un manque de cohésion commerçante et d’attractivité à l’échelle du Centre ayant permis de définir nos  enjeux pour demain et notamment les besoins de modernité, d’accessibilité et de concentration en insistant sur l’espace de vie et son caractère piétonnier associé à une approche de gestion des flux dans leur ensemble : automobile comme pédestre.

En d’autres termes, UNE reprise du cadre de vie afin de l’adapter à son époque et à son environnement pour permettre une meilleure dynamique du tissu économique et pour redonner aux habitants un vrai Centre-Ville. Cette adaptation que nous avons installé dans notre action municipale

Une adaptation d’ailleurs déjà à l’œuvre car comme vous avez pu le constater, le magasin Simply Market de Saint-Germain-lès-Corbeil est en cours de transformation afin d’offrir aux Saint-Germinois un plus grand confort d’achat.

Simply Market

Et vous noterez que le Groupe AUCHAN a choisi notre commune comme ville test, donc l’actuel Simply Market comme magasin pilote. Le supermarché souhaite ainsi répondre à une forte attente de ses clients autour d’un nouveau concept résolument moderne :

  • qualité des produits frais,
  • Offre élargie,
  • relation clients différenciant.

Le changement s’inscrira dans le cadre de la modernité avec, notamment la mise en place de la digitalisation à l’intérieur du magasin.

C’est une étape importante pour le groupe AUCHAN qui s’inscrit dans son projet national comme pour notre commune qui voit cette étape s’inscrire dans ce vaste projet de réhabilitation de notre cœur de ville dans lequel le Groupe AUCHAN est un partenaire majeur. Ce projet de réhabilitation qui reste concentré sur les mêmes objectifs d’origine :

  • Émergence d’un lieu de vie attractif et dynamique, d’un véritable espace de convivialité
  • Définition de nouveaux usages pour les habitants, notamment grâce à la halle qui reste l’axe central de nos travaux mais qui ne pourra venir qu’à l’issue de l’émergence du plan d’ensemble, ainsi que par la réponse à des situations d’urgence, je veux alors parler de la maison de santé que je vais évoquer plus loin.

Ces travaux ont créé des perturbations et nous en sommes vraiment désolés. C’est un mal pour un bien et déjà l’inauguration est prévue pour le 24 janvier, c’est-à-dire dans trois jours.

Dans le cadre de ce partenariat, Je n’oublie pas que la poste est aussi intéressée par cette réhabilitation et réfléchie à l’idée de recentrer son bureau afin de profiter de cette dynamique. Nous vous en parlerons ultérieurement.

Il convient enfin d’intégrer ce vaste projet à l’échelle de notre nouvelle Communauté d’agglomération, GRAND PARIS SUD qui détient la compétence développement économique ainsi qu’à l’échelle du PLU, Ce Plan Local d’urbanisme que nous allons engager dans une procédure de révision dès lors que les phases de recours sur la gendarmerie seront épuisées.

Je ne voudrais pas terminer sur notre cœur de ville sans rendre un hommage tout particulier à l’ensemble de nos commerçants. Sans eux, sans leur engagement, Saint Germain lès Corbeil n’aurait pas le tissu commercial tel qu’il existe. Certes, tout est loin d’être parfait comme nous l’avons souligné précédemment.

mais Le dynamisme du centre, nous ne le devons qu’à eux et si je voulais formuler un second vœu, C’est que leur Association soit représentative de l’ensemble des professionnels présents afin que nous puissions développer ce partenariat avec la commune si important.

Mais notre cœur de ville, nous le voulons comme déjà dit comme un espace de vie

Maison médicale

Nous sommes tous conscients de la gravité des problèmes qui concernent le domaine de la santé aujourd’hui et particulièrement la désertification médicale et l’impossibilité pour l’hôpital public d’assurer une médecine de proximité, ce qui n’est d’ailleurs pas sa vocation. A titre d’information, il semblerait que 70% des médecins Essonniens sont à quelques années de la retraite. En ce qui nous concerne, nous avons encore 3 médecins pour 7600 habitants et si nous ne faisons rien aucun d’ici 2 ans. Et nos collègues des villes voisines ne sont pas mieux lotis puisque, en fin d’année à St Pierre-du-Perray il ne restera qu’un seul médecin pour 10.000 habitants.

C’est la raison pour laquelle nous travaillons activement sur le projet d’une maison de santé pluridisciplinaire dotée d’un laboratoire d’analyses et regroupant les personnels de santé de notre commune.

Mais surtout nous travaillons sur une maison de santé qui soit intégrée au cœur de ville, accolée à l’avenue du Général de Gaulle, facile d’accès, dotée de places de parking existantes et à proximité immédiate de notre pharmacie. C’est probablement aussi, à l’heure actuelle, la seule façon de séduire de jeunes médecins qui ne veulent plus s’établir en indépendants.

Là encore, nous devons être leaders de cette action solidaire/sociétale/etc.., et c’est à nous de trouver….les partenaires….

Ainsi, je peux aujourd’hui vous annoncer l’arrivée d’un nouveau médecin sur la commune qui je l’espère sera suivi par d’autres de ses confrères. Cette action, nous l’avons menée tout au long de l’année écoulée en collaboration avec M. Philippe LEBERT notre Pharmacien, en nous adressant à un cabinet de recrutement. Nous avons fait ce choix, ……c’est le bon choix.

Mais les développements et les investissements que nous réalisons ne se cantonnent pas uniquement au cœur de ville.

En effet, d’autres et d’importance se font hors du cœur de ville.

Car il n’y a pas que le Cœur de ville

Cœur du sport : le Gymnase multisports 

Préférant la construction d’un nouvel ensemble plutôt qu’une réhabilitation beaucoup trop onéreuse de l’ancien Gymnase RACOT de 35 ans d’âge et qui ne disposait pas de places de parkings dédiées, nous avons décidé pour le sport aussi, le regroupement des activités sportives autour d’un nouveau pôle à proximité des terrains de football. Il devenait obligatoire de modifier les infrastructures existantes et de refaire les vestiaires insalubres ; nous avons donc pris la décision de mutualiser ces deux bâtiments en construisant le gymnase multisports doté de vestiaires sur le terrain de football, confortant l’identité de cette zone en un grand pôle sportif. (Quelques diapos sur le projet retenu vous sont proposées sur un des écrans situés derrière vous, à l’entrée.)

Celui-ci est déjà doté du parcours de santé dont la réfection partielle est prévue cette année, il bénéficiera de l’extension du skate park et de la réalisation d’une aire de street workout cette année. Enfin des places de parking supplémentaires complèteront les places existantes.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le Street workout, c’est un sport appelé plus communément Entraînement de rue qui se situe à mi-chemin entre la gymnastique et la musculation et qui permet de transformer L’espace public en un lieu de rencontre autour de sport.

cœur de notre collectivité : hôtel de ville

La Mairie se modernise aussi pour mieux vous accueillir : Ces travaux de réfection et de mise en conformité pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ont été engagés à la fois à la mairie mais aussi dans le groupe scolaire de la Croix Verte.  Ils ont commencé fin 2016 et se termineront fin Janvier 2017 et permettront l’accès à toutes les personnes valides ou non valides, comme l’exige la loi.

Sur les 180.000€ de travaux prévisionnels, nous avons obtenu 115.000€ de subvention et nous avons profité de cette opportunité pour aller plus loin dans le service rendu à la population en mettant en place dès la fin des travaux, un guichet à vocation  unique permettant ainsi de simplifier les démarches administratives courantes, avec un accueil à la mairie plus grand et adapté aux besoins de tous.

Je remercie tous nos collaborateurs qui subissent les contraintes de ces travaux et continuent à travailler avec beaucoup de professionnalisme

Enfin, l’occasion nous a été donné de revoir l’agencement complet des services de la mairie afin de permettre aux collaborateurs de travailler dans de meilleures conditions.

Cœur de la quiétude : La SECURITE

Police Municipale

Dans l’environnement actuel, nous sommes tous conscients que la sécurité est un élément essentiel pour une collectivité ; c’est la raison pour laquelle nous avons revu dans son ensemble l’organisation et le fonctionnement de la Police Municipale. A cet effet, je vais avoir le plaisir sur la fin de la Cérémonie de vous présenter la nouvelle Brigade qui constitue le maillon indispensable de notre sécurité. Nous vous exposerons alors la stratégie définit pour notre commune, une stratégie qui s’appuie notamment sur sa connexion et sa cohésion avec la Gendarmerie de Saint Pierre du Perray qui doit venir s’installer sar notre territoire.

Mais je tiens avant tout à rappeler une réalité d’une importance majeure ; il n’est pas possible de demander à l’ensemble des personnels de sécurité de s’engager pour notre protection sans tenir compte des conditions de travail dans lesquelles ils se trouvent. C’est la raison pour laquelle la Police Municipale s’installera prochainement au centre de notre commune, au rond-point de la poste, dans un espace qui leur sera totalement dédié d’une superficie de 200 mètres carrés.

Gendarmerie

Autre maillon de notre sécurité dont nous parlons depuis de nombreux mois. La Gendarmerie.

J’ai l’honneur de vous annoncer aujourd’hui ce qui est pour certain est un secret de Polichinelle. Le projet d’installation de la gendarmerie sur notre territoire et plus précisément sur le terrain de la mare à la Viorne situé à l’entrée de notre commune, Côté Francilienne est désormais confirmé. Projet lancé lors de la précédente mandature sous la houlette de Mr Claude DECHAMP, ce projet devait obtenir le permis de construire avant le 31 décembre 2016 sous peine de ne pouvoir être réalisé pour cause d’application du nouveau Schéma directeur de l’Ile de France.

Ce permis de construire a été délivré le 2 novembre 2016 et affiché dans la foulée sur le terrain confirmant l’accord définitif de ce projet sur notre Commune. (Quelques diapos sur le projet retenu vous sont proposées sur un des écrans situés derrière vous, à l’entrée.)

Je tiens à remercier tout particulièrement Claude DECHAMP pour son investissement Sur ce dossier qu’il porte depuis son origine mais aussi les équipes de Grand Paris Sud,  notre nouvelle Communauté d’agglomération, pour leur aide précieuse dans ce dossier.

Cœur de notre patrimoine : les travaux et l’Aménagement

Les travaux

Mais le cœur de notre patrimoine n’a de réelle valeur que si nous l’entretenons.

Et je profite de cette occasion pour remercier l’ensemble de nos équipes techniques qui quotidiennement sous la baguette de leur directeur, Mr Vardon, mettent en musique leurs compétences afin d’entretenir et de préserver notre patrimoine à tous, qu’il soit architectural ou naturel.

Eglise

Nos investissements pour la conservation du patrimoine de la commune ont concerné en 2016 la rénovation du toit de la sacristie. Fin novembre, La toiture a été revue dans son ensemble, tandis que les gouttières en cuivre percées ont été remplacées.

Schéma directeur d’Assainissement (SDA)

SIARCE : Schéma directeur d’assainissement des eaux usées et des eaux pluviales Diagnostique de l’existant et solutions techniques le 15/11/2016

A l’issue de la réalisation de ce diagnostic, nous connaîtrons alors l’état d’ensemble de notre réseau d’assainissement et nous pourrons alors mettre en place un Plan Pluriannuel d’Investissement (PPI) afin de procéder progressivement et tranquillement à sa réhabilitation.

Autres travaux

Mais les travaux Concernent toute la Commune et ils ont été nombreux

Dans le cadre d’une Campagne d’amélioration de l’éclairage public le chantier de remplacement des candélabres des squares champclair ont commencé.

Dans le cadre des travaux de sécurisation de nos établissements scolaires, de nouveaux portails ont été installés et les clôtures des groupes scolaires ont été refaites.

Dans le Cadre de la sécurité des personnes et de la sécurité routière, les arrêts de bus ont été mis aux normes, des passages piétons ont été installés Comme aux chevreaux tandis que l’accès piéton du club de tennis a été réaménagé. Des plus, l’ensemble des stationnements de la Pointe Ringale ont été aménagés.

Dans le cadre de l’entretien de notre voirie, une Campagne de réfection a été réalisée rue Rodin, taudis que nos équipes ont procédé à d’importants travaux de marquage tant à la Pointe Pivot qu’au Val Coquatrix.

Dans le cadre de l’entretien des bâtiments, Une chaudière à gaz a été remplacé tandis que des travaux d’entretien du stade ont été engagés.

L’aménagement

Fibre optique

Dans le Cadre de l’aménagement, il convenait que nous fassions un point sur le déploiement de la fibre optique sur la commune de Saint-Germain-lès-Corbeil.

Pour rappel, en 2012, face à l’absence de volonté des opérateurs privés de déployer le réseau fibre sur le territoire, la Communauté d’Agglomération Seine Essonne (compétente en cette matière) avait lancé le déploiement d’un réseau d’initiative public (RIP) via une délégation de service public avec la société COVAGE.

5 opérateurs s’étaient alors positionnés dans le cadre de cette délégation de service public.

Cette mission a permis dans un premier temps de réaliser le déploiement de la FTTO (Fiber to the Office) reliant 423 entreprises sur le territoire. Mais au-delà, rien n’avait depuis avancé et dire que la fibre était arrivée, pour le moins à St Germain, n’était pas juste pour ne pas dire autre chose.

Aujourd’hui, dans le cadre du plan France Très Haut Débit, les opérateurs nationaux ont été obligés de déployer leurs réseaux en zone AMII pour relier les particuliers.

Pour Saint-Germain-lès-Corbeil, SFR s’est positionné et effectue actuellement le déploiement de la fibre. A ce jour les armoires de rue ainsi que les chambres de tirage ont été posées.

Le déploiement de la fibre ne rentre pas dans le champ de compétences des communes ni même des Communautés d’agglomération. Nos services ne peuvent donc maîtriser sa progression et les services jouent pleinement leur rôle de facilitateur afin d’accompagner avec célérité l’ensemble des demandes administratives relatives à la mise en place du réseau.

A l’issue des travaux de déploiement de SFR, vous pourrez bénéficier du raccordement à la fibre optique via tout opérateur souhaitant utiliser ce réseau, c’est-à-dire un fournisseur d’accès internet ou FAI

Mais une commune, ce n’est pas que l’urbanisme et les travaux ; c’est aussi la vie au quotidien et sa protection, la vie de nos ainées, de nos enfants et de leurs écoles, les diverses activités festives et autres activités culturelles qui créent ce lien entre nous.

Protection de notre CADRE DE VIE : les couloirs aériens

Notre environnement sonore est menacé depuis les travaux effectués pendant l’été 2016 sur les pistes de l’aéroport d’Orly et notre commune, épargnée jusque là, est dorénavant régulièrement survolée par des avions à basses altitudes en période de vent d’Est.

Sans concertation avec les différentes villes concernées, nous apprenions dans le même temps le projet d’une « nouvelle trajectoire d’envol » établi juin 2016, et devant être examiné pour validation le 8 octobre. Ce projet en fait entérinait les dérives et systématisait le survol de notre commune, déplaçant ainsi le problème de la nuisance sur d’autres.

Une  première réunion publique d’information et de mobilisation citoyenne a été organisée par la Mairie le vendredi 30 septembre et a mobilisé plus de 200 Saint-Germinois. A l’issue de la réunion où plusieurs spécialistes de l’aviation civile sont venus exposer le problème et répondre aux nombreuses questions, plusieurs personnes encore présentes ont décidé d’agir et pris l’initiative, à l’image d’autres communes concernées, de créer le Collectif contre les Nuisances Aériennes à Saint-Germain-lès-Corbeil : COLLNA. Ce collectif s’est rapproché des autres collectifs et des lettres ont été adressées aux principales instances et responsables de la gestion de l’Aéroport, des ministères, M. Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des transports/ ACNUSA/DGAC/….

Devant la pression exercée par les maires, les collectifs,….la réunion était ajournée et le projet repoussé à une date ultérieure. Mais ne nous trompons pas, ce projet n’est pas remis en cause, il est simplement différé. Alors il faut faire pression sur les décideurs, ne pas déplacer le problème sur d’autres, mais au contraire chercher des solutions acceptables par tous. Et nos spécialistes ont fait des propositions très intéressantes qui régleraient pour partie le problème, mais nous ne sommes pas entendus, alors il faut redoubler d’efforts et faire masse avec les autres maires et collectifs.

Le poids d’un tel Collectif étant en particulier lié à l’effet de nombre, nous vous suggérons vivement d’adhérer à ce collectif, pour préserver la qualité de notre environnement commun.

Protection de notre cadre de vie : Animaux sauvages

Chasse/battues administratives  organisées par l’ONF neutralisation et redéploiement limiter la prolifération des renards

Parler des biches et chevreuils

Education et jeunesse

Petite Enfance

 (remerciements Vincent Lorrière Président du SIPEJ, sa DGS Mme Henry ainsi qu’à toutes les équipes de professionnels qui œuvrent pour accueillir avec bienveillance et professionnalisme nos plus jeunes enfants) ?

Pour mieux répondre aux demandes des familles, le projet de transformation de notre actuelle halte garderie en multi accueil pour proposer 15 places de crèches supplémentaires et  5 places de halte garderie est lancé.

Les travaux devraient se dérouler en juillet et en août, pendant la période de fermeture de la structure.

L’ouverture de ce nouveau service à compter de la rentrée de septembre 2017 viendra compléter les 24 places que nous avons à la crèche « Les Petits Grillons »

Education/Enfance

 (remerciements à Mme LOPEZ et Mme LEBLANC et aux ATSEMS et animateurs qui n’ont pas ménagé leur peine pour faire face aux multiples contraintes engendrées par l’application du plan vigipirate) ?  

L’augmentation de la fréquentation de l’accueil post scolaire a nécessité une réorganisation complète qui a conduit à la mise en place d’un nouveau mode de fonctionnement sur le groupe scolaire des Prés Hauts depuis le 3 janvier dernier.

Cette nouvelle déclinaison de la prise en charge des enfants à l’issue de la journée scolaire permet une plus grande souplesse d’organisation pour les familles et devrait se décliner sur l’ensemble de nos six écoles dès la rentrée scolaire 2017/2018.

Le centre de loisirs continuera de fonctionner le mercredi après-midi et pendant les vacances scolaires, avec toutefois 2 semaines de fermeture début août et 1 semaine de fermeture entre Noel et le jour de l’An.

Jeunesse

Le service municipal jeunesse a recentré ses actions et ses propositions sur les collégiens depuis bientôt un an.

Les séjours d’Eté et de la Toussaint ont rencontré un franc succès ainsi que les stages sportifs.

Un atelier Théâtre ainsi qu’un espace jeunes tous les deux encadrés par les animateurs du service, Mélanie et Romain, ont vu le jour à la rentrée de septembre.

Mais le service jeunesse c’est aussi des actions en direction des 15/18 ans, avec le BAFA en collaboration avec le SIPEJ et les chantiers citoyens en collaboration avec le SIARCE. Le dernier en date a eu lieu pendant les vacances de Noel et l’ensemble des participants étaient des jeunes St Germinois.

C’est aussi, avec la collaboration du service jeunesse et la participation des enseignants et des représentants de parents d’élèves et autres bénévoles sur le CROSS et l’implication des associations que la Fête du sport montée de toutes pièces par notre intervenante sportive Stéphanie BAZIN a pu cette année encore vous accueillir nombreux. Ce fut un véritable succès puisque le cross des 1000 pattes a enregistré la participation de 270 coureurs tandis que dans la même journée plusieurs associations sportives regroupées autour de la FAMILLATHON, permettaient une découverte de plusieurs activités sportives à de nombreux enfants.

La vie de nos aînés et de nos concitoyens

Aux affaires sociales et au CCAS, en 2017 notre objectif reste le même :

s’investir pleinement pour vous ACCOMPAGNER FACE AUX DIFFICULTES DE LA VIE

L’ AMELIORATION DE l’HABITAT  qui a débuté en 2016 se poursuivra en 2017. En partenariat avec l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat, et avec le soutien  du bureau d’étude CITEMETIER (que nous tenons à remercier) ce dispositif permet aux propriétaires occupants ou bailleurs d’un logement de plus de 15 ans de bénéficier, sous conditions de ressources, de subventions publiques et d’un accompagnement technique pour réhabiliter leur habitat.

LA JOURNEE A LA MER POUR LES FAMILLES sera reconduite fin juillet. Accompagnés de leurs parents, les plus petits et aussi les ados pourront profiter d’une journée de détente en bord de mer. (photo de Trouville  remise à la com.)

LA SORTIE A GIVERNY pour les seniors annulée en juin 2016 en raison des inondations est programmée au 20 mai 2017.

Les activités de Marche, de Pétanque, la semaine bleue, les soirées Cinéma  reprendront en mars.

Le séjour Seniors en vacances de l’ANCV est prévu du 9 au 16 septembre. Cette année, c’est ALLEYRAS en Haute-Loire qui accueillera nos aînés au Puy en Velay, Balade au bord de l’Allier, Lac volcanique du Bouchet et enfin visite du Musée de la Bête du Gévaudan.

Saluons les bénévoles qui interviennent pour visiter les personnes les plus isolées ou pour encadrer les activités telles que la marche, la pétanque ou la remise des colis de noël.

De plus en plus sollicitée, notre antenne Emploi poursuit l’accompagnement individuel des demandeurs d’emploi. L’écoute, le conseil, mais aussi l’encouragement leur a permis l’entrée en formation parfois la validation de titres professionnels et le retour à l’emploi

Semaine bleue : cette semaine Nationale des Retraités et Personnes âgées s’est tenue du 3 au 9 octobre . Préparée en collaboration avec le Saint-Germinois club et les services Education et Jeunesse elle a proposé des conférences, des animations, une marche avec cueillette de champignons en forêt, divers ateliers, visite d’une ferme brasserie et thé dansant en partenariat avec les seniors de St Pierre du Perray.

Activités festives et culturelles

Salon d’art de l’ADAC

C’était déjà le 38° salon d’art organisé par l’ADAC organisé (date ?) qui a réuni 70 peintres et 30 sculpteurs. Cette présence de nombreux artistes et qui nous sont fidèles, atteste du succès de cette belle exposition, moments de rencontres fructueuses et d’une richesse exceptionnelle. Ce salon est un incontournable de nos prochains rendez vous. Merci encore à l’ADAC et à sa présidente….

Salon du livre

Le 7 mai dernier a marqué l’ouverture de notre premier salon du livre  qui s’est tenu sous le parrainage de Monsieur Jacques TOUBON, ancien ministre de la Culture. Moment privilégié, bonheur partagé, tous les visiteurs, et ils étaient nombreux de St Germain, mais aussi d’autres villes périphériques, ont apprécié cette manifestation. Les auteurs ont été particulièrement satisfaits de son succès comme l’ont témoigné les longues files d’autographes des livres achetés par des lecteurs passionnés. Ces auteurs ont tous manifesté leur désir de revenir pour une nouvelle édition cette année.

Je tiens à remercier le Directeur de la Culture M.Baudin ainsi Mme Bineau Maire adjointe à la culture et les personnels de la médiathèque, mais aussi le travail de Mme Chauvin libraire de Corbeil-Essonnes qui par son expérience a permis de fédérer de nombreux écrivains pour cette aventure. Nous leur donnons rendez-vous ainsi qu’à vous tous pour le prochain salon, le 4 mars prochain.

Salon de la photo.

La photographie est un art ô part entière. Notre second salon a provoqué un afflux de visiteurs attirés par la grande qualité des œuvres exposées. De très belles compositions et réalisations ont mis en lumière à la fois la couleur et le noir et blanc.

Salon du vin

24ème Salon du vin réunissant de nombreux professionnels grâce à l’association «Culture et vins» qui a permis de découvrir de merveilleux nectars.

Salon du bien être

Un esprit Sain dans un corps sain c’est l’adage qui a pris tout son sens lorsque nous parcourions les allées de ce salon.

De nombreuses pratiques millénaires ont fait dire à l’un des visiteurs qu’il n’imaginait pas tant de variétés de thérapies naturelle pour être mieux dans son corps et dans sa tête

Activités festives

Carnaval

Gilbert, maire adjoint aux associations

Pour l’organisation

  • Le St Germinois Club (club des retraités) : pour la fabrication de l’ossature du bonhomme Carnaval et confection des fleurs en papier destinées à la décoration du char et des véhicules.
  • L’ACS (Association Culturelle et Sportive) : pour la fabrication de la décoration du char
  • Les jeunes du centre de loisirs et du service jeunesse pour la décoration du bonhomme de neige
  • L’association des commerçants en autorisant l’affichage dans les commerces. En participant à un jeu destiné aux enfants, dont les règles ont été distribuées dans les écoles et dont les réponses sont à rechercher dans les vitrines du centre commercial
  • le CMJ, (Conseil Municipal des Jeunes)
  • les services techniques de la ville pour l’aide matérielle apportée.
  • Le service jeunesse pour, entre autre, le rôle de coordination assuré par Nathalie lors la construction du Bonhomme de neige.
  • Le service Communication de Saint-Germain-les-Corbeil
  • L’association des parents d’élèves
  • La police Municipale

Pour le défilé

  • Yémaya (danses zumba)
  • Le Twirling club St Germain,
  • Les tambourlingueurs (percussion)
  • le Blues Harmony, (Fanfare)
  • Au fil des idées (Costumes Vénitiens)
  • La retoucherie de Saint-Germain (costumes Vénitiens)

Simple défilé les années précédentes le carnaval est devenu un évènement communal associant de très nombreuses associations et organismes municipaux.

 

Tout Saint Germain était dans la rue l’après-midi et le Carnaval 2016 a pu s’élancer dans les rues de la ville.

Pour la première fois à Saint-Germain les costumes Vénitiens sont venus éclairer la fête de mille couleurs. Comment ne pas les remercier pour la beauté des costumes, la qualité de leur présentation, leur gentillesse et la façon dont ils ont acceptés tout le long du Cortège de se prêter de bonne grâce aux demandes des photographes.

C’est le Bonhomme de neige escorté par la fanfare du Blues Harmonie et ses majorettes qui a fermé la marche. Les enfants et les adultes déguisés ont, par leur joyeuse participation, créés une véritable ambiance de fête.

Arrivée sur le mail, après une dernière présentation des costumes vénitiens, une démonstration des talents de chaque association présente, nous avons allumé le bucher pendant que résonnait les notes de la fanfare encouragée par le public. 450 personnes dans la rue en 2015, 700 personnes dans la rue en 2016, mobilisons nous pour atteindre les 1000 ? rendez vous pour le PROCHAIN CARNAVAL LE 25 MARS 2017

jumelage

Nos administrés ont pu participer au voyage organisé par la ville de ROSBACH durant l’été

3000 kms en bus à travers le nord de la pologne jusqu’à notre ville jumelée de CIECHANOWIEC

J’ai rejoint le groupe pour inaugurer la stèle érigée en mémoire des 365 soldats de l’armée de Napoléon morts là-bas lors de leur retour de la campagne de Russie.

Un moment important en présence des représentants de la Région et du représentant de l’ambassade de France en pologne.

Merci pour l’accueil

Cette entrée a été publiée dans Cérémonies, Saint Germain lès Corbeil. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*