Discours du 14 Juillet à saint Germain lès Corbeil

 

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs

Victor Hugo nous disait que de l’union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir où commencera pour le genre humain la vie universelle et que l’on appellera la paix de l’Europe.
Notre pays a un rôle majeur à jouer dans cette Europe. L’actualité est là pour nous le rappeler en permanence.

En effet, si il y a des peuples grands par le nombre de leurs habitants comme les Chinois, des peuples grands par les moyens techniques de leur armée comme les Américains, il y a des peuples grands par leur culture et leur histoire comme le nôtre.

Pour préserver cet héritage, pour préserver ces valeurs, des hommes et des femmes oeuvrent au péril de leur vie en France et partout dans le monde. L’armée française, en effet, doit agir là où les dangers envers les droits de l’Homme sont réels.
La France a besoin de son armée en son sein pour se défendre des ennemis visibles et ceux invisibles qui viennent en terroristes tuer en France et en Europe.
Le monde a besoin de la France pour que l’action sur le plan international soit efficace
Fidèle à cette idée, la France œuvre grâce à son armée partout où la démocratie et les droits de l’homme sont bafoués. Ne croyons pas que les certitudes sont établies. L’action militaire de nos soldats est utile à l’autre bout de la Terre mais également sur notre propre territoire. Les actions terroristes sont toujours une menace contre laquelle nous devons nous protéger

Cette action n’est pas sans sacrifice et je voudrais que nous respections une minute de silence en mémoire de tous les soldats qui sont morts en mission ou en exercice pour servir la France dans l’espoir de faire avancer les droits de l’homme mais aussi en mémoire de tous ceux à qui l’On a ôté la vie dans le but de faire régner la terreur et répandre la violence.   (Une minute de silence)

le 14 Juillet fait partie corps et âmes de notre culture , cette culture qui au cœur d’une crise, doit résister coûte que coûte pour nous offrir une bulle d’air quand l’oxygène de l’esprit s’épuise.
le 14 Juillet, c’est aussi ce moment éternel qui porte haut les 3 mots de notre devise :

La liberté de tous qui doit rester réelle afin de garder intact le sentiment d’être dans un pays où chacun peut s’exprimer en étant fidèle à lui-même.

L’égalité, évidemment la valeur la plus fragile en pleine crise, alors que les chances de chacun doivent être les mêmes.

La fraternité, sans doute la clé de voûte de cette magnifique bâtisse qu’est notre démocratie

Je terminerais par un clin d’oeil à nos amis polonais de CIECHANOWIEC avec qui nous avons l’immense bonheur d’être désormais jumelés. Le réalisateur de cinéma Krzysztof Kieslowski a dit un jour cette phrase qui résume, je pense, ce que veut exprimer notre fête du 14 juillet, symbole de toute la France :

« En dix phrases, les dix commandements expriment l’essentiel de la vie. Et ces trois mots – liberté, égalité, fraternité – en font autant. »

Gardons en tête l’importance de ces valeurs et fêtons ensemble le bonheur d’avoir le droit en France de les porter, en d’éclatantes couleurs, haut dans le ciel et dans nos cœurs

Place aux couleurs, place à la fête

Bonne fête et bonnes vacances à tous.

Cette entrée a été publiée dans Saint Germain lès Corbeil. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*